Sylvain des Rochettes

Mon expertise au service des territoires

Les défis pour le parti socialiste

Les défis pour le parti socialiste 

- désigner ses dirigeant sur la base des compétence  non sur la base de la proximité avec les dirigeants précédents, cela devrait se traduire non pas par un remplacement des sexagénaires par des quinquas et des quadras, mais par un parti à l'image de la population avec es dirigeant compétents  de 20 à 90 ans.
- oser reconnait ce qui n'a pas fonctionné : 
quand on est au pouvoir il faut être très actif comme peut l'être le président Macron, mais il faut l'être pour faire des réformes de gauches et pas pour céder aux réformes de droite demandées par les lobbys il ne doit plus y a voir de posture entre d'un coté une attitude de courage et de combat dans l’opposition et une acceptation de l'ordre établi quand on est au pouvoir. Si un jour on retourne au pouvoir c'est pas juste pour être au pouvoir c'est pour y accomplir la volonté du peuple de gauche, ce qui n'a pas été suffisamment fait pendant le précédent mandat. 
- une ligne démocratiquement décidée par les militants sujet par sujet, et des dirigeants qui défendent cette ligne. 
- de la sincérité, de la clarté
- exclure ceux qui font de l’entrisme et de l'opportunisme pour profiter du parti et de l'électorat et qui ne défendent pas clairement des valeurs de gauche.
- en finir avec la gauche "caviar"
- rechercher les union et la victoire
- là ou il est au pouvoir localement prouver que le PS réalise une politique bénéfique.

Partager : Publié le 30/10/2017